nos ennemis


1. les virus

Le virus de la mosaïque:

  • le WMV est le plus présent dans le sud de la France, il décolore principalement les fruits
  • le ZYMV , présent lui aussi en moindre proportion il bosselle les fruits.
  • le CMV, très occasionnellement il fait des petites taches sur les fruits.

Ces virus peuvent, en été, anéantir la culture en 15 jours .
A ce jour aucun moyen de lutte existe; si ce n’est de planter des variétés dites « tolérantes » qui attrapent le virus comme les autres, non immunisées , sauf que pour celle ci , les symptômes ne sont pas exprimés sur le fruit .

 

 

 

Le Fusarium solani:

Ce virus  s’attaque au collet et aux racines des plants de courgettes, mais aussi à leurs fruits provoquant essentiellement des pourritures. Il peut provoquer la mort des plans de courgettes.

 

 

 

 

 

 

2. Les Maladies Cryptogamiques:

L’Oïdium:

L’Oïdium (nommé aussi « blanc » ou « blanquet ») est une maladie fongique qui est observée dans l’ensemble des zones de production des Cucurbitacées dans le monde, et notamment en France. C’est l’une des maladies les plus fréquentes et destructives du feuillage qui sévit aussi bien en serre qu’en plein champ.

 

 

3. Les Nuisibles:

Les pucerons noirs:

Le puceron noir provoque le recroquevillement des jeunes pousses et des fleurs de courgettes.

 

 

 

 

Les pucerons verts:

Provoque une déformation et un jaunissement des feuilles. Le miellat rejeté par les pucerons favorise l’apparition de la fumagine, un champignon ressemblant à une suie noire.

 

 

 

 

 

Les mouches blanches:

Après avoir formé des grandes colonies sous les feuilles des courgettes, ces insectes  sucent la sève et provoquent le dépérissement du plan. cela peut aller jusqu’a la mort du plant.

 

 

 

 

Les acariens:

Ils affaiblissent le plant de courgette et font jaunirent les feuilles.

Share Button